Flagrant népotisme dans le Comité Directeur de la CENI

ven, 04/20/2018 - 13:42

Les membres de la CENI nouvellement nommés et ayant prêté serment hier mercredi 18 avril courant, suscitent bien d’interrogations chez l’opinion publique, sidérée par l’ampleur des pratiques népotistes et clientélistes

 

qui ont présidé au choix des figures de cette formation, dont la mission régalienne est de garantir la transparence des scrutins, en misant sur celle de ses acteurs.

 

En passant en revue les liens consanguins, politiques et sociaux, entre certains membres de la CENI 2018 et des personnalités politiques nationales , on se posera incontestablement la question sur cette farce qui fausse déjà le jeu démocratique, avant même d’être lancé sur la rampe des quatre futures et décisivises consultations électorales de 2018- 2019, législatives, municipales, régionales et présidentielles.

 

Un clientélisme abusif qui a poussé des dialoguistes, de la majorité et de l’opposition centriste, chargés de désigner ledit Comité Directeur, à privilégier les leurs, même s’ils sont moralement et professionnellement compétents, aux autres centaines d’aptitudes qui pullulent dans cette Nation fragile.

 

Voici quelques cas de figure qui font tomber le masque du népotisme qui a majoritairement prévalu dans la mise en place de cette CENI controversée :

 

- Tiyib Moine, frère du Professeur Yacoub Ould Ould Moine. Ce dernier n’aurait-il trouvé dans toute la Mauritanie, un homme plus habilité à siéger au sein de la CENI que son frère ?

 

- Mohamed Abdallahi Ould Abeid : le beau-frère du Président de l’UPR, le parti au pouvoir Me Sidi Mohamed Ould Maham,

 

- Moulay Ahmed Ould Cheiguer : un proche du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz

 

- Sidi Abdallahi Ould Mahboubi, neveu de Cheikh Outhmane Ould Cheikh Ahmed Abou El Maali. Nonobstant sa compétence et sa bonne moralité, Outhmane ne devait-il pas proposer depuis son parti ou ses connaissances et non le fils de sa sœur feue Aicha

 

- L'ex ministre Didi Ould Bounama : père d’Ahmed, le beau-frère de l'homme d'affaires Feily Ould Lehah,

 

Ce n’est pas la fin du scandale politico-social incarnée par cette CENI, dont les prochains jours révéleront tous les non-dits.

 

 

Taqadoum

SMS ATLASINFO

atlasinfo sur facebook