Déclaration RFD Hodh Echarghi

ven, 04/20/2018 - 12:41

Les militants du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) au Hodh Echarghi souffrent de la marginalisation, de l'injustice et de la privation de leurs droits fondamentaux, en raison de leur appartenance politique et de leur refus de se plier aux pressions de l’Administration. Cette situation s’est aggravée depuis le lancement de la campagne d’implantation du RFD dans la Wilaya, la semaine dernière, les autorités administratives jugeant qu’il s’agit là d’une provocation à leur égard au moment où elles exhortaient la population à rejoindre le parti au pouvoir, en flagrante violation de leur devoir de neutralité.

C’est ainsi que les habitants du groupement de villages de Nejam se sont vus infliger une punition collective de la part de l’Administration, en leur imposant un gérant de la boutique « Emel » issu d’une minorité affiliée à l’UPR, malgré le rejet de cette injustice par la majorité écrasante de la population…

La Fédération du RFD au Hodh Echarghi :

condamne énergiquement les pratiques des autorités administratives de la Wilaya qui privent les citoyens de leur droits et les marginalisent, en raison de leur appartenance politique ;

réitère l’engagement des militants du RFD au Hodh Echarghi à poursuivre leur combat dans le but d'atteindre les nobles objectifs tracés par leur parti, pour le bien-être du pays ;

revendique la désignation d’un gérant accepté par l’ensemble de habitants de Nejam ;

appelle ses militants à persévérer dans la lutte pour l’obtention de leurs droits, en faisant preuve de civisme et de retenue.

 

 

Néma, le 1er Chaabane 1439 – 17 Avril 2018

 

La Fédération du RFD au Hodh Echarghi

SMS ATLASINFO

atlasinfo sur facebook