La Mauritanie officiellement qualifiée au détriment du Mali à la CHAN 2018, prévue au Maroc

dim, 10/15/2017 - 22:07

. Réunie à Lagos en comité d’urgence, la Confédération africaine de football (CAF) a octroyé samedi au Maroc l’organisation du CHAN 2018. Repêchée, l’Égypte figure parmi les 16 nations qualifiées.

Retiré au Kenya, le CHAN 2018 a été attribué au Maroc malgré la concurrence de la Guinée équatoriale et l’Éthiopie, indique le quotidien Al Akhbar du 16 octobre. Pour faire valoir les atouts du Maroc, la FRMF a désigné les stades de Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger pour accueillir les matchs des 16 sélections africaines qualifiées à l’édition 2018 qui se déroulera du 12 janvier au 4 février prochain. Une petite revanche pour le royaume qui a renoncé en 2015 à l’organisation de la CAN en raison du virus Ebola.

Le Maroc, poursuit Al Akhbar, a réussi là où le Kenya a échoué. En effet, un rapport d’inspection de la CAF avait établi que le Kenya a accusé beaucoup de retards dans la construction des stades et d’autres infrastructures comme prévu dans les cahiers de charges de la compétition. Sans oublier les problèmes d’instabilité politique du pays, suite à l’annulation des résultats de l’élection présidentielle.

La RDC, tenante du titre en 2016 sera absente de l’édition 2018, alors que les grosses cylindrées de l’Afrique feront le déplacement au Maroc en janvier prochain. Il s’agit notamment de l’Angola, Burkina Faso, Cameroun, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée équatoriale, Libye, Mauritanie, Maroc, Namibie, Nigeria, Ouganda, Soudan et Zambie.

Enfin, l’organisation du CHAN par le Maroc va bénéficier à l’Égypte puisque les Pharaons s’étaient fait éliminer par le pays organisateur, le Maroc, lors des qualifications, et vont prendre ainsi la place du Kenya.

sport.le360.ma

SMS ATLASINFO

atlasinfo sur facebook